SOTU 2015

America is back? La politique étrangère dans le discours d’Obama sur l’état de l’Union

Pour l’édition 2015 de ce discours annuel avant tout adressé au peuple américain et au Congrès, Obama a fait la part belle à l’international – un autre signe que l’économie américaine va mieux et qu’elle n’est plus l’unique préoccupation des Américains (sur le même sujet, j’ai participé hier à l’émission Culturesmonde de France Culture « Après…

GettyImages_Obama_Raul_Castro_Mandela

Obama Libéré? ‘Todos somos americanos’ et autres surprises de fin d’année

On avait enterré sa politique étrangère (ou l’héritage qu’elle laisserait) après les événements de la première moitié 2014, on allait enterrer l’homme politique après la déroute des midterms de novembre dernier… Mais apparemment Obama n’aurait pas dit son dernier mot et le président américain multiplie les annonces-surprises depuis quelques semaines : sur l’immigration, la Chine, enfin…

Statue of Liberty

Smart power? Redéfinir le leadership dans un monde post-américain

L’IRSEM vient de mettre en ligne l’étude que j’ai co-dirigée avec Maud Quessard-Salvaing de l’Université de Poitiers sur  « les stratégies du smart power américain : redéfinir le leadership dans un monde post-américain ». Cette étude propose une analyse inédite des redéfinitions de la puissance américaine et de son leadership en examinant l’ensemble des outils du smart power mis en avant par l’administration Obama.…

Freedom Train

L’impossible consensus sur le rôle international des Etats-Unis: la fin du siècle américain ?

J’ai participé le 23 mai au Congrès annuel des Américanistes (AFEA, Association française d’Etudes Américaines), dont le thème était cette année « Etats-Unis : modèle, contre-modèles… fin des modèles ? ». J’y ai présenté un volet de mes travaux actuels sur l’évolution du rôle américain dans un système international en pleine mutation, où le leadership des Etats-Unis est de…

Obama walking out

L’inaction est aussi une politique

La crise ukrainienne, comme avant elle plusieurs dossiers internationaux majeurs, du conflit syrien à l’évolution de l’Egypte ou à la situation en Afghanistan, pose la question des conséquences de la politique moins activiste des Etats-Unis sous Obama – qu’on la qualifie de repli, de leadership en retrait ou de désengagement. Sur l’Ukraine en effet, Obama…

TOPSHOTS-UKRAINE-UNREST-POLITICS-RUSSIA

La crise ukrainienne vue de Washington

Plusieurs éditorialistes et commentateurs considèrent l’Ukraine comme l’une des plus graves (voire la plus grave) crises de politique étrangère de la présidence Obama. Cet article du New York Times en témoigne, qui souligne que par rapport à d’autres crises comme la Syrie, la Libye ou encore l’Egypte, la crise ukrainienne présente à Obama des défis…