Les Etats-Unis, entre guerres et paix

Ce n’est pas le moindre des paradoxes: alors que Trump semble vouloir anéantir l’héritage de son prédécesseur, il a pourtant fait sienne la « doctrine Obama » de l’empreinte légère (light footprint). J’y reviendrai en détail dans un prochain post. En attendant, voici quelques réflexions sur les Etats-Unis, la guerre et la paix aujourd’hui, livrées à l’occasion…

À la recherche de la doctrine Trump

Il faut le dire d’emblée: il n’y a pas de doctrine Trump. Ce qui n’enlève rien à la nécessité de s’interroger sur la manière dont l’actuel président américain voit le monde et entend gérer les affaires extérieures des Etats-Unis. Je ne reviens pas ici sur les multiples déclarations contradictoires, de la part du président lui-même…

Trump et l’OTAN

Après l’Arabie Saoudite, Israël, et le Vatican, Trump terminera son premier voyage à l’étranger par une réunion de l’OTAN à Bruxelles. L’occasion de dresser un état des lieux de la relation transatlantique et de ses priorités vues de Washington aujourd’hui, car « le système » continue de travailler malgré le chaos qui caractérise la vie politique américaine…

Etats-Unis, Russie, pourquoi reparler de la guerre froide (et surtout de l’après-guerre froide)

J’ai participé samedi dernier, aux côtés de Frédéric Heurtebize, Emilia Robin et Eric Sangar, à un débat sur la guerre froide, la sortie de guerre froide, et le retour de la guerre froide – où il fut également question du succès du contre-récit de l’après-guerre froide, élaboré par la Russie mais qui a depuis rencontré…

Politique étrangère, défense, qu’attendre de l’administration Trump et de la nouvelle équipe de sécurité nationale?

S’il faut résumer la doctrine Trump, c’est sans doute le slogan « America First », l’Amérique d’abord, qui convient le mieux, même s’il ne dit pas grand-chose de concret. Mais il rappelle une constante dans les positions de Trump : une vision du déclin américain comme conséquence de la politique étrangère des Etats-Unis. Cela pourrait conduire à une…

Kill list, éliminations ciblées, pouvoirs présidentiels: Trump bientôt aux commandes de la guerre sans fin

L’augmentation des éliminations ciblées et la concentration accrue des pouvoirs de guerre entre les mains du président sont deux éléments essentiels de l’héritage de Barack Obama, dont Donald Trump va hériter dans moins de 15 jours. (une première version de cet article a été publiée le journal Le Monde ici) La pratique des éliminations ciblées…