fp-consensus

Politique étrangère américaine: la fin du consensus et du siècle américain?

J’avais écrit en 2014 un article qui posait la question d’une rupture à venir dans la politique étrangère américaine – question encore plus d’actualité aujourd’hui. Il peut alimenter la réflexion actuelle sur la politique étrangère à attendre du président Trump (en attendant un article là-dessus – j’y travaille –> c’est ici). L’article complet a été publié…

USS_Abraham_Lincoln_Mission_Accomplished

L’exceptionnalisme comme politique étrangère et comme identité américaine – continuités et rupture de l’après-Guerre froide

Comme promis, voici la deuxième partie de ma présentation sur l’évolution de la politique étrangère américaine et « la fin du siècle américain » (première partie ici). La fin de la Guerre froide inaugure une période de flottement aux Etats-Unis et un questionnement sur les intérêts américains après la disparition de l’ennemi soviétique ; la finalité de l’outil…

Freedom Train

L’impossible consensus sur le rôle international des Etats-Unis: la fin du siècle américain ?

J’ai participé le 23 mai au Congrès annuel des Américanistes (AFEA, Association française d’Etudes Américaines), dont le thème était cette année « Etats-Unis : modèle, contre-modèles… fin des modèles ? ». J’y ai présenté un volet de mes travaux actuels sur l’évolution du rôle américain dans un système international en pleine mutation, où le leadership des Etats-Unis est de…

Obama walking out

L’inaction est aussi une politique

La crise ukrainienne, comme avant elle plusieurs dossiers internationaux majeurs, du conflit syrien à l’évolution de l’Egypte ou à la situation en Afghanistan, pose la question des conséquences de la politique moins activiste des Etats-Unis sous Obama – qu’on la qualifie de repli, de leadership en retrait ou de désengagement. Sur l’Ukraine en effet, Obama…

APEC US humiliation carrée

Obama et le monde post-américain

S’il fallait qualifier globalement l’ensemble de la politique extérieure américaine sous Obama, on pourrait dire que le président démocrate a cherché à transformer la relation des Etats-Unis avec le reste du monde, et tout particulièrement avec le Moyen-Orient, l’Europe et l’Asie. L’idée étant de restaurer un prestige amoindri après les deux administrations Bush mais surtout d’adapter…