Le dernier numéro de la revue Politique Américaine propose un excellent et nécessaire dossier sur Le débat stratégique américain contemporain, coordonné par Jean-Loup Samaan. J’y signe un article sur Les Etats-Unis et l’Alliance atlantique, en excellente compagnie : voir le sommaire complet, et ci-dessous la présentation du dossier, ainsi qu’un résumé de mon article.

New NATO headquarters
Crédit: OTAN

Les Etats-Unis et l’Alliance atlantique, Résumé de l’article : Les grands tournants de l’histoire de la politique étrangère américaine correspondent souvent à des évolutions fondamentales dans la relation des États-Unis à l’Europe, plus précisément à des évolutions dans le rapport de puissance transatlantique. La principale rupture si l’on considère le temps long du rapport au monde des États-Unis correspond à la Seconde Guerre mondiale : la relation transatlantique, au sens contemporain du terme, née d’un ensemble d’institutions liant les États-Unis à une grande partie des pays européens, naît également à cette époque, en particulier avec la création de l’OTAN en 1949. L’Alliance atlantique a été créée dans le contexte du début de la guerre froide, pour faire face à la menace soviétique. Ce simple fait est nécessaire à rappeler puisqu’il explique pourquoi, malgré les multiples crises qu’avait traversées l’OTAN pendant les quatre premières décennies de son existence, la crise de l’organisation depuis la fin de la guerre froide est évidemment plus profonde. La question qui se pose aujourd’hui concerne toujours les mêmes deux obstacles existentiels à l’OTAN, réticence américaine à demeurer dans une alliance contraignante (du fait de l’Article 5) et divisions européennes. Or ces deux obstacles, loin de se résorber, n’ont cessé de se renforcer l’un et l’autre depuis la fin de la guerre froide, jusqu’à prendre une ampleur nouvelle depuis 2016 en raison des propos du candidat républicain et désormais président américain Donald Trump, qui a qualifié l’OTAN d’« obsolète ». (Article complet sur Cairn.info)

 

Le débat stratégique américain contemporain, Présentation du dossier : Ce dossier se propose de faire un état des lieux de la politique de défense américaine. Si son point de départ est bien l’exercice du pouvoir et l’emploi de la force par Donald Trump, les contributions qui suivent s’inscrivent dans le temps long. Il s’agit ici d’interroger les annonces et les mesures prises par Washington à l’aune de l’histoire contemporaine des États-Unis. En ce sens, l’objectif est double. Tout d’abord, nous entendons combler un certain manque dans la production universitaire francophone au sujet des États-Unis : il existe depuis longtemps une recherche en langue française de grande qualité sur la civilisation américaine en général et sur la politique étrangère des États-Unis en particulier. Pour autant, la dimension militaire a souvent été mise de côté et laissée aux chercheurs se réclamant des études stratégiques. Sans prétendre transcender les frontières disciplinaires de la recherche universitaire, ce dossier entend stimuler le dialogue entre « américanistes », « politistes » et « stratégistes ». Dans le même temps, les contributions entendent offrir une lecture dépassionnée de l’actualité américaine. Le regard académique permet ainsi d’éviter l’écueil, trop fréquent aujourd’hui, de l’analyse à charge de la politique de Donald Trump et de recontextualiser celle-ci. Lire l’article introductif de Jean-Loup Samaan).