La veille de Froggy Bottom, décembre 2013

Voici une sélection de liens sur les Etats-Unis (défense et politique étrangère) pour le mois de décembre 2013.

WashMonument

Budget

Pour la première fois depuis les élections au Congrès de novembre 2010 et le retour d’une majorité républicaine à la Chambre des représentants, les élus américains sont arrivés à un compromis sur le budget, qui pourrait épargner au pays un nouvel épisode peu glorieux de fermeture du gouvernement fédéral ou shutdown (aucune garantie en revanche sur le plafond de la dette). Résumé de l’accord (ou mini-accord selon le Washington Post) budgétaire ici.

Autre événement remarquable, la Chambre a approuvé ce compromis par un vote réellement bipartisan, où l’on a noté également une inversion du rapport de force au sein du groupe républicain, les récalcitrants (autrement dit, les plus proches du mouvement Tea Party) ayant perdu une partie de leur aura en raison des conséquences désastreuses du shutdown de l’automne dernier sur l’image du parti républicain.

La défense s’en sort plutôt bien car le compromis revient sur un certain nombre de coupes liées à la séquestration. Voir ici pour un schéma simplifié. Le magazine Forbes considère même qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’industrie de défense américaine.

Moyen-Orient

Après une campagne assidue de la part de la Maison Blanche auprès du Congrès et notamment de quelques sénateurs démocrates-clés, le Congrès ne devrait pas voter de nouvelle loi de sanctions contre l’Iran – du moins pas avant Noël…

Par ailleurs, le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a entrepris une tournée dans le Golfe pour rassurer les alliés des Etats-Unis sur le maintien de l’engagement américain dans la région, confirmé également par la Navy qui a évoqué le renforcement de sa présence à Bahreïn. Le Pentagone avait déjà annoncé qu’il ne prévoyait aucun changement à la posture de forces américaines au Moyen-Orient.

Il a même dévoilé pour la première fois officiellement la base américaine secrète au Qatar QG des opérations aériennes pendant l’Irak et l’Afghanistan.

Il a cependant encouragé les membres du Conseil de Coopération du Golfe à créer entre eux leur propre alliance militaire.

Au même moment ou presque, la future responsable du Moyen-Orient au département d’Etat indiquait que le règlement de la question israélo-palestinienne n’était plus au sommet des priorités américaines actuelles pour la région (l’article n’a pas demandé l’opinion de Kerry sur la question).

A noter, cet article de Foreign Affairs sur l’importance du canal de Suez pour Washington et le lien avec l’aide américaine à l’Egypte.

NSA

Conséquences toujours de l’affaire Snowden et des fuites mondiales sur les activités de la NSA:

Pour Foreign Affairs, la politique étrangère américaine devra réconcilier rhétorique et action beaucoup plus qu’auparavant (« la fin de l’hypocrisie »).

Huit géants industriels font pression sur Obama et sur le Congrès pour que les activités de la NSA soient plus réglementées et surveillées par le pouvoir législatif notamment. Ces entreprises (dont Google, Microsoft…) craignent en effet que le scandale ne leur coûte des milliards de dollars de manque-à-gagner en raison de la crise de confiance mondiale dont pâtissent certains de leurs services.

Chine

Enfin, quelques articles sur la réaction américaine suite à l’instauration unilatérale par Pékin d’une zone d’identification aérienne :

En effet, alors que le Pentagone envoyait très rapidement deux B-52 patrouiller dans la zone, la Maison Blanche a cherché ensuite à arrondir les angles en envoyant Joe Biden à Pékin (qui a de bonnes relations personnelles avec Xi).

On lira notamment cette analyse intéressante du New York Times qui considère que le président chinois Xi Jiping cherche à démontrer de manière subliminale aux alliés de Washington qu’au fond la relation bilatérale entre la Chine et les Etats-Unis prime sur les autres.

Le Congrès américain ne l’entend pas de cette manière bien évidemment et n’a pas hésité à le faire savoir en montant au créneau contre la Maison Blanche.

Et aussi

Afrique, soutien américain à l’intervention française en RCA, quelques liens : sur le rôle d’AFRICOM ; sur les forces américaines concernées en soutien ; enfin, cet article du New York Times pour lequel la France est donc bien toujours le gendarme de l’Afrique.

Le magazine spécialisé Defense News publie son palmarès annuel des 100 personnes les plus influentes dans le domaine de la défense aux Etats-Unis. On peut également affiner le classement en explorant la liste par domaines d’influence (par exemple, Asie Pacifique, stratégie, Congrès…).

La guerre en 2030 selon l’US Army : compte-rendu des derniers wargames de l’armée américaine, très intéressant (dans plusieurs scénarios, « l’ennemi ressemble davantage à la Syrie ou au Pakistan qu’à la Chine ou la Corée du Nord »).

Le monde selon Zbig : à lire, cette conversation avec Zbigniew Brzezinski, une vie passionnante et les anecdotes qui vont avec.

2 réflexions sur “La veille de Froggy Bottom, décembre 2013

  1. Cette chronique est vraiment intéressante et permet d’avoir un point de vue d’une Française bien intégrée par rapport aux articles de Corinne Lesnes dans Le Monde et aux sites américains que je lis régulièrement, Pew Research Center et revues spécialisées.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s